Catégories

Quelles questions doit-on se poser avant d’investir dans l’immobilier ?

Quelles questions doit-on se poser avant d’investir dans l’immobilier ?

Un grand nombre de personnes désirent investir dans l’immobilier. C’est en effet le domaine le plus apprécié des investisseurs français. Mais il faut se poser les bonnes questions avant de faire son premier achat, afin de bien planifier le futur. Voici ce à quoi il faut penser pour réussir son investissement immobilier.

​Quel partenaire financier ?

Comme nous l’expliquerons à travers cet article, ce ne sont pas les questions qui manquent, lorsque l’on décide d’investir son argent dans l’immobilier. Mais la première, en termes d’importance, est certainement : quel est le meilleur partenaire financier qui puisse m’aider dans ma démarche, au départ, mais aussi sur le long terme ? Aujourd’hui, il est important d’avoir accès à un maximum de ressources financières. C’est pourquoi on doit faire appel aux services d’une société telle que Partners Finance, affirme les professionnels du milieu. Car les entreprises de services, dans le domaine financier, ouvrent les portes d’une variété d’institutions financières, en une seule approche pour l’emprunteur. De cette manière, on est assuré de trouver le bon prêt, peu importe la raison qui justifie celui-ci. De plus, si la totalité des mensualités à payer devient trop lourde, on pourra alors procéder à un regroupement de prêts, toujours par l’entremise de ce même partenaire financier.

A lire en complément : Quelques étapes pour construire et décorer sa maison individuelle ?

​Quel est notre objectif en ce qui concerne notre investissement immobilier ?

Il existe de nombreuses raisons de vouloir s’introduire dans le domaine de l’immobilier. Il est donc important de bien déterminer notre objectif, avant de commencer. Voici un aperçu des diverses raisons qui peuvent motiver notre démarche.

​LA CONSTITUTION D’UN PATRIMOINE

C’est certainement l’objectif le plus fréquent, tout au moins lors d’un premier investissement. En effet, mettre son argent dans la pierre, demeure le placement le plus sûr qui existe. Cela permet donc d’assurer un rendement continu du capital investi. Mais encore, il permet à la personne de se loger, si nécessaire, réduisant ainsi un coût fixe que nous devons tous payer, d’une manière ou d’une autre (propriétaire ou locataire).

A lire également : Quelle est la valeur d'une promesse de vente ?

​LA RÉDUCTION DES IMPÔTS

Il est évident qu’une personne qui cherche à réduire ses impôts s’intéressera à l’investissement immobilier. La raison est simple : il existe une multitude de lois qui servent à la défiscalisation lorsque l’on achète un bien immobilier. On pense ici à la loi Pinel, loi Malraux, loi Denormandie, LMNP ainsi qu’au déficit foncier, pour ne pas tous les nommer. Peu importe la grandeur du bien, il est possible de trouver une solution pour réduire ses impôts.

​EN VUE DE LA RETRAITE

Cette raison justifie entièrement l’achat d’un bien immobilier. En effet, il assure à l’individu et à sa famille, d’avoir un toit sous lequel ils pourront vivre paisiblement, une fois le moment venu de la retraite. C’est aussi un moyen de suppléer aux revenus, une fois la carrière professionnelle terminée. Cela représente aussi un legs important aux enfants, au niveau financier, mais aussi émotif.

​Quel investissement immobilier ?

Il existe différents types d’investissement dans l’immobilier. Il faut donc là encore, se poser quelques questions, afin de définir quel sera le nôtre. Pour ce faire, on devra définir nos objectifs (tel que vu précédemment), mais aussi notre appétence au risque et notre profil d’investisseur. Voici les choix qui s’offrent à nous.

​L’INVESTISSEMENT LOCATIF

C’est le type d’investissement immobilier le plus en vogue, et ce, depuis de nombreuses années, en France. Cela s’explique du fait qu’il possède de nombreux avantages. Comme le bien est loué, il rapporte de nouveaux revenus mensuels. Pendant ce temps, le bien prend aussi de la valeur. Celle-ci sera récupérée en liquide, le jour où il sera revendu, le cas échéant. Mais par-dessus tout, le bien pourra être utilisé par l’individu, si le besoin s’en fait sentir, ou lors de périodes où celui-ci sera vacant.

Cette solution est particulièrement intéressante lors d’une Location Meublée Non Professionnelle (LMNP). En effet, dans un tel cas, les revenus locatifs ne seront pas imposables et il sera possible de récupérer la TVA, payer à l’achat, dans le cas d’un bien neuf (uniquement). On bénéficie de cette exemption si les revenus de location ne dépassent pas 23 000 euros par année ou les 50 % des revenus globaux du propriétaire, annuellement.

​L’INVESTISSEMENT EN VUE DE DÉFISCALISATION IMMOBILIÈRE

Il existe une vaste gamme de dispositifs prévus par la loi qui permet une réduction fiscale pour le propriétaire d’un bien immobilier. Les frais éligibles à la défiscalisation sont, entre autres, ceux qui servent à améliorer le logement, pour la rénovation d’un immeuble ou encore suite au départ impromptu d’un locataire, afin de remettre le logement en état.

Il existe d’autres types d’investissement, tels que Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI), ou encore la nue-propriété, mais les deux raisons principales sont celles que nous venons de décrire, dans les paragraphes précédents. Il ne vous reste plus qu’à choisir votre type d’investissement immobilier, une fois que vous aurez déterminé vos objectifs.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons