Catégories

Comment estimer la valeur d’une maison ?

Comment estimer la valeur d’une maison ?

Une maison est généralement plus complexe à évaluer qu’un appartement. Il est unique, cependant, avec une valeur qui peut être déterminée selon différents critères objectifs. Regardons de plus près ce qu’il faut considérer afin de savoir comment estimer une maison.

Critères de base : emplacement et volumes

Ce qui rend la valeur d’une propriété est en premier lieu son emplacement et ses volumes. La maison est-elle située dans une zone recherchée ou au contraire peu en demande ? Est-il proche du transport à pied ? Le nombre de pièces, de chambres et de salles de bains ainsi que le nombre de pieds carrés de la maison sont également un critère clé, ce qui permet également de comparer la propriété entre elles. Les meilleures références qui aident à déterminer la valeur d’une maison restent les prix de vente réels des transactions récentes dans le quartier. Pour obtenir, il est possible de vous renseigner auprès de votre agent immobilier ou de consulter le cadastre.

A lire également : Comment connaître le prix d'un bien ?

Éléments qui confèrent une valeur ajoutée

Au-delà les critères d’emplacement et de volume, la maison peut gagner de la valeur en raison de ses avantages

  • un grenier ou un sous-sol converti ou convertible : même si ces zones n’ont pas la même valeur qu’un pied carré de surface habitable au rez-de-chaussée ou au rez-de-chaussée standard, elles donnent à la maison une valeur supplémentaire qui peut être estimée à un quart du prix au pied carré.
  • La maison est bien située sur le terrain : une maison indépendante vend plus cher qu’une maison mitoyenne, au moins 10 -15% en fonction de son exposition au soleil.
  • Le terrain est grand : plus la parcelle est grande, plus la maison gagne en valeur, mais sachant que le prix au pied carré du terrain nu diminue.
  • La maison dispose d’équipements modernes : les biens avec une bonne isolation et des économies d’énergie importantes bénéficient d’une valeur ajoutée qui peut être déterminée sur la base de la réduction de la facture d’énergie.

Certains inconvénients qui influent sur le prix

  • la maison est sur un passage axe : plus la maison est située sur une rue avec un grand passage, plus elle aura un impact sur la valeur de la maison. Les marchandises situées sur les artères de passage négocient au moins 10% de moins que celles situées dans des rues tranquilles.
  • L’ absence d’un garage : vendre une maison sans garage lui fait perdre de la valeur. S’il est possible d’en construire un, il sera logique de déduire du prix de la maison le prix des travaux. Sinon, il est d’usage de déduire le prix d’une place de parking dans le quartier.
  • L’ extérieur de la maison manque de caractère : bien qu’il soit facile de donner du caractère à son intérieur, il est plus complexe et coûteux de modifier le revêtement extérieur de votre maison. C’est pourquoi les maisons sans commerce de timbre au moins 10% moins cher que les maisons de caractère.

L’ impact du travail sur la valeur

Que la maison soit à rénover, à s’adapter ou simplement à rafraîchir, il est toujours difficile pour l’acheteur d’imaginer le résultat et la facture finale des travaux. Afin de pour cet élément de perte, une technique simple consiste à solliciter des offres afin de quantifier le travail à faire et de déduire ce coût de l’estimation de la maison en état. Cette méthode permet également de justifier les acheteurs potentiels de la réduction de prix effectuée.

Lire également : Pourquoi acheter un bien immobilier avec un promoteur ?

Bien qu’il soit compliqué de déterminer la valeur d’une maison, la meilleure méthode pour l’estimer reste à compter sur les prix des ventes récentes dans le quartier, son emplacement, ses volumes, son potentiel, ses actifs et ses faiblesses.

S’imaginer acheter sa propre maison

Cela peut paraitre un peu bizarre, mais pour estimer sa maison soi-même ou avec l’aide d’un professionnel sur site ou en ligne, il faut la voir comme si c’était la première fois.

Quand vous avez visité la première fois votre maison avant de l’acheter, qu’est-ce qui a fait que vous vous êtes dit : « c’est celle-ci et pas une autre » ?

Lorsque vous vendez votre bien immobilier, il faut vous poser les mêmes questions pour que votre acheteur se dise : « c’est celle-ci et pas une autre ».

Pour bien estimer votre maison, il faut que vous preniez du recul et la voir comme un lieu que vous découvrez pour la première fois.

Pas simple à faire quand on vit dedans tous les jours. On ne voit plus tous les petits inconvénients, imperfections. Mais ce sont ces petites choses que les futurs acheteurs vont regarder : les détails.

Il est donc nécessaire de faire le tour de votre logement et des extérieurs, dépendances, avec ces petits détails en tête. Par exemple :

Les peintures sont-elles écaillées par endroit ? Serait-il intéressant de les refaire avant de vendre ?

Les tapisseries sont-elles délavées ? Décollées par endroit ? Peut-on remédier à cela ?

Les joints dans les pièces d’eau, cuisine sont-ils propres ? Abimés ? Peut-on les refaire ?

Y a-t-il beaucoup de trace de tartre sur les robinets, douche, évier… ?

Le jardin est-il bien entretenu ?

Le garage est-il fonctionnel ?

Toutes ces questions qui font que votre maison, appartement va prendre de la valeur aux yeux de l’acheteur.

En effet, un garage rangé, avec des étagères et la possibilité de garer la voiture donne une impression positive. C’est rassurant.

Un jardin entretenu permet de se projeter sur les soirées estivales plus qu’une friche qu’il faudra nettoyer.

Il faut donc penser à tout cela lorsque vous souhaitez faire estimer votre maison.

Articles similaires

Lire aussi x