Catégories

Comment devenir un syndic bénévole ?

Comment devenir un syndic bénévole ?

Depuis quelques années, le recours à un syndic bénévole semble de plus en plus convaincre les copropriétaires. C’est un mode de gestion qui rassure quant à l’exécution de différentes tâches qui incombent à ce dernier, avec évidemment un suivi rapproché des autres copropriétaires.

Il est également moins onéreux comparativement à un syndic professionnel. Comment devenir syndic bénévole ? C’est à cette interrogation que tente de répondre ce billet avec quelques précisions sur la procédure. Vous pouvez donc le consulter sur vous souhaitez occuper ce poste.

A voir aussi : Quelques étapes pour construire et décorer sa maison individuelle ?

Être un copropriétaire

Pour être un syndic bénévole d’une copropriété, il est important que vous soyez copropriétaire. C’est une condition que tout prétendant à ce poste doit remplir. En tant que copropriétaire, vous avez une meilleure maîtrise des difficultés que rencontrent la copropriété. Ce qui vous permet d’anticiper les démarches à mener pour les résoudre.

D’ailleurs, le recours à un syndic bénévole est une option que la plupart des copropriétés privilégient. Cela favorise notamment une meilleure gestion immobilière, avec le soutien des autres copropriétaires. Une personne physique ou une personne morale peut-être désignée comme syndic bénévole d’une copropriété. Pour ce dernier cas, c’est le nom de l’entreprise qui sera considérée pour le poste, et non celui du gérant.

A lire en complément : Pourquoi contacter une agence spécialisée pour la construction de votre piscine en béton projeté à Sète ?

devenir un syndic bénévole

Se faire élire par les autres copropriétaires

La volonté de devenir syndic bénévole ne suffit pas pour en être un. Il s’agit du représentant de la copropriété, qui est responsable de la gestion immobilière. Pour cela, vous devez être désigné par les autres copropriétaires. C’est une disposition légale prévue afin que vous ne soyez pas révoqué de si tôt. Ainsi, tous les copropriétaires sont conviés à une assemblée générale.

Au cours de cette assise, le vote du syndic bénévole se fera. Pour être considéré comme le nouveau syndic bénévole, vous devez bénéficier de la majorité des voix. Si la condition est réunie, le procès-verbal de l’assemblée générale devra préciser que vous êtes le nouveau syndic bénévole de la copropriété avec le nombre de voix.

Signer d’un contrat professionnel de syndic

Lorsque le vote est achevé et que vous bénéficiez de la confiance des autres copropriétaires, il doit y avoir la rédaction d’un contrat de syndic. Ici, bien que vous soyez bénévole, c’est un contrat professionnel qui sera signé. Il contient les différentes obligations qui s’imposent à vous à votre nouveau poste, et les droits que vous pouvez exercer en tant que syndic.

Si les autres copropriétaires décident de vous payer une somme pour le travail que vous aurez à faire, le contrat devra également le stipuler. Dans tous les cas, le montant versé à un syndic bénévole doit être considérablement inférieur à celui d’un syndic professionnel.

Articles similaires

Lire aussi x